Pourquoi devrais-tu connaitre ton arbre généalogique et comment faire ? ?‍?‍? ?‍?‍? ?‍? ?‍?

Essai

Temps de lecture estimé : 4/5 minutes.

 

Récemment, j’ai découvert une théorie intéressante :

L’arbre généalogique

Je te rassure, je connaissais déjà l’arbre généalogique pour retrouver ses ancêtres.

Petit rappel de la définition :

Source : visualisingadvocacy.org

« Représentation graphique de la filiation, des ascendants et des descendants, des membres d’une famille, qui adopte la forme d’un arbre, où chaque ramification ou branche représente un lien de parenté. »

Pour aller plus loin va sur la page Wikipédia.

 

 

Faire un arbre biologique ne m’intéresse pas, mais connaitre l’arbre de mes idoles oui. Imagine qu’au lieu de faire un arbre généalogique pour ta famille tu en fasses un pour les personnes que tu admires.

 

Mais, pourquoi ? Qu’est-ce que tu y gagnes ? ?

Le but de l’exercice est d’avoir l’art le plus pur, remplace « l’art » par l’innovation, l’idée, le design, le logiciel ou ce qui t’intéresse. En réduisant les ajouts successifs, tu pourras créer ton propre art : un art unique basé sur tes inspirations et interprétations personnelles.

Une fois réalisé, tu auras une boussole et des axes d’explorations. Par exemple, tu sauras vers quelle personne aller pour approfondir un thème spécifique. ?️

 

Es-tu prêt ? Allons-y !

Comme pour un arbre généalogique, on débute par soi (niveau 0).

?L’outil

http://worldartsme.com/images/family-tree-branches-free-clipart-1.jpg
Source : worldartsme.com

Chaque individu a un arbre, ta mission est de trouver le tien.

Ton exploration commence au niveau 0 : le tronc. Le niveau 1 définit les branches principales. Pour passer du tronc aux branches, tu dois te poser la question suivante : Qu’elles sont les individus que tu considères comme un exemple ?


La question est simple, mais pour y répondre tu dois bien connaitre tes idoles et les idoles de tes idoles. Pour y arriver voici quelques pistes :

Source : visualisingadvocacy.org
  • Cherche les livres, romans, histoires appréciées par cette personne,
  • Regarde les associations dont il est membre,
  • Trouve ses hobbies,
  • Écoute sa musique préférée,
  • Cherche les thèmes dominants,
  • Trouve son site internet, profil Facebook et Twitter,
  • Explique-lui ta démarche et demande lui en envoyant cet article par exemple.

1️⃣Niveau 1 — Trouver ses idoles directes

La question à se poser est la suivante : Qu’elles sont les personnes que tu admires et qui t’influencent ?

Par exemple, dans mon cas, voici la liste des personnes de premier niveau (sans ordre particulier) :

  • Des membres de ma famille,
  • Des amis,
  • Des enseignants,
  • Seth Godin,
  • Raj,
  • Le NUMA,
  • L’équipe de The Family,
  • Steve Pavlina,
  • Isaac Asinov,
  • Walter Moers,
  • Derek Sivers,
  • Ramon Vullings,
  • etc.

Une fois cette liste réalisée, on recommence l’exercice pour accéder au deuxième niveau.

2️⃣Niveau 2 — Les idoles de ses idoles

Pour chaque personne, du niveau 1, tu dois te poser la question : Qu’elles sont ses sources d’inspirations, ses guides et personnes qui l’apprécie ?

Deux cas de figure, soit tu connais bien ton idole et c’est rapide, soit tu vas devoir effectuer des recherches ou aller interroger cette personne. Dans mon cas, prenons au hasard Derek Sivers peu connu en Europe.

Sources d’inspirations de Derek Sivers :

  • Cal Newport,
  • Nicholas Epley,
  • Rob Walling,
  • Steven Pressfield,
  • Daniel Kahneman,
  • William Irvine,
  • Un auteur sur l’écriture minimaliste dont j’ai oublié le nom malheureusement :'(,
  • John Boyd,
  • Daniel Gilbert,
  • Michael Gerber,
  • Tim Ferris,
  • Yuval Noah Harari,
  • Seth Godin,
  • Charles Van Doren,
  • Mortimer Adler,
  • James Altucher,
  • Roger Ebert,
  • William B. Irvine,
  • Sénèque,
  • Ryan Holiday,
  • Carol S. Dweck,
  • Cal Newport,
  • Marshall Goldsmith,
  • Barry Schwartz,
  • Dan Ariely,
  • Daniel Kahneman,
  • Daniel Gilbert,
  • Philip Zimbardo,
  • Elizabeth Gilbert,
  • Michael Pollan,
  • James Surowiecki,
  • Jac Holzman,
  • Fela Kut,
  • etc.

 

Ensuite, nous passons au troisième niveau. À partir de ce degré, tu devras faire plus recherches. Cela sera long, mais tu découvriras de nouvelles personnes, idées et concepts utiles pour ton art. Le processus de recherche est tout aussi important que le résultat si ce n’est plus !

 

?Les idoles des idoles de ses idoles — Jusqu’où dois-tu aller ?

Comme l’arbre généalogique, il n’y a pas de limites de profondeur et de directions. Tu peux t’arrêter au troisième niveau, continuer ou choisir un nombre limité de personnes à chaque niveau (ex. : 4/5 personnes).

 

☠️ Toute fois, attention, il est contre-productif de faire l’exercice pour deux ou trois personnes. Tu dois le faire avec 50, 100 ou 500 personnes. Si tu t’inspires d’un nombre très limité de personnes, ton art ne sera pas unique, il s’agira d’une pâle copie d’artistes connus. Le public sera incapable de déceler le caractère original de ton travail.

 

Sources :

 

Crédit photo : Monica Gozalo


Rémi

📚 Enthusiastic learner ||| 💡 Ideator ||| ❤️ Storytelling & Innovation ||| 🎓 Miagiste